Archive for December, 2009

Les gays argentins célèbrent le premier mariage homo

Thursday, December 31st, 2009

drapeau-homoMême si l’homosexualité est de moins en moins réprimée en Amérique latine – le Nicaragua étant l’un des derniers pays à l’avoir dépénalisée en novembre 2007 – la légalité du mariage homo est loin d’être répandue. Le Parlement uruguayen a déjà passé le cap, en décembre 2007, en accordant les mêmes droits que le mariage à tout couple vivant en concubinage depuis au moins cinq ans. La semaine dernière, c’est la ville de Mexico qui permettait enfin aux homos de la ville de se marier.
C’est maintenant au tour de l’Argentine d’autoriser le mariage civil homo et le premier couple gay, Alex et José Maria, a enfin franchi le pas de la mairie à Ushuaia lundi, grâce à l’autorisation  gouverneur de la province de la Terre de Feu. Une grande  première pour l’Amérique latine, continent pourtant très catholique.
Mais, même si le mariage a bel et bien pu être célébré, une nouvelle bataille juridique risque de démarrer, visant son annulation. D’autant qu’une interdiction émise par un juge fédéral en novembre dernier empêchait le jeune couple de se marier. Les « anti-mariage gay » et l’Eglise catholique vont donc profiter de cette décision pour tenter de faire annuler le mariage.

Vers plus de reconnaissance des droits des gays en Amérique latine

Pionniers du continent, l’Uruguay et la Colombie légalisent déjà les unions civiles. L’Uruguay autorise même, depuis le mois d’août dernier, l’adoption d’enfants pour les gays et la possibilité pour les transsexuels de changer officiellement de prénom.
Dernière avancée notable, à Mexico, où la municipalité a donné le feu vert au mariage entre deux personnes du même sexe. Mais uniquement dans la capitale.
Le Brésil a lancé, en 2009, un plan pour les droits des homosexuels. Ce plan prévoit notamment la formation de fonctionnaires et de professeurs, le financement de défilés gays et l’élaboration d’un projet de loi punissant l’homophobie.
A Cuba, le Parlement envisage d’examiner un projet de loi légalisant les unions civiles et l’adoption.

E. B.

Le coming-out de la semaine : légende du rugby gallois, Gareth Thomas vient de révéler son homosexualité

Tuesday, December 22nd, 2009

symbole-homme-hommeAprès de nombreuses années de « honte et de solitude », Gareth Thomas, l’un des plus grands joueurs de rugby du Pays de Galles (100 sélections qui font de lui le joueur le plus capé de l’histoire du rugby gallois, 40 essais marqués et ancien capitaine de la sélection), a révélé son homosexualité samedi au quotidien britannique The Daily Mail. Une première dans le milieu du rugby professionnel, réputé pourtant très macho.
L’ancien arrière des lignes toulousaines vient enfin de se délivrer de son lourd secret, qu’il considérait comme « un nœud très serré dans (son) estomac et qui menaçait de céder à tous moments ».
Soulagé une première fois, après avoir confié son secret à son épouse Jemma et à l’entraîneur du Pays de Galles, qui l’avait assuré de son total soutien, Gareth Thomas, vient de faire un grand pas. Pour lui en premier lieu, mais aussi pour tous les sportifs, qu’ils soient amateurs ou professionnels, et qui n’osent toujours pas avouer leur homosexualité.
Aujourd’hui, exit l’appréhension d’une telle déclaration et place à une certaine fierté. « J’ai le sentiment d’avoir atteint quelque chose d’inimaginable dans le monde du rugby, et c’est d’être gay » reconnaît-t-il, avec un message fort : « montrer aux autres homosexuels que c’est possible de faire son coming-out ».
Gareth Thomas espère ainsi que ses confidences publiques serviront d’exemple, à briser ce tabou que subissent encore bon nombre de gay, tout en priant pour que « dans dix ans, ce ne soit plus un sujet tabou dans le sport et que les gens diront: et alors ? ».
Première satisfaction : ces révélations ont été très bien reçues dans le monde de l’Ovalie, qui assure à Gareth Thomas un très grand respect et tout leur soutien. Espérons maintenant que ces réactions positives se déplacent dans d’autres sports.
A bon entendeur, …

E. B.

'; ?>