Archive for November, 2011

Homos d’ici et d’ailleurs : rendez-vous à Saint-Etienne

Tuesday, November 22nd, 2011

La 7ème édition du festival Face à Face, gay et lesbien de Saint-Etienne, s’ouvre jeudi avec le film « Notre Paradis » de Gael Morel, évoquant la prostitution d’un couple gay, et se clôturera dimanche soir par la remise des prix.

Une édition 2011 placée sous le thème « Homos d’ici et d’ailleurs ». Un thème qui s’est imposé de lui-même et qui fait suite notamment à la révolution du printemps arabe. Ainsi, de nombreux films inédits seront présentés afin de découvrir le travail engagé de réalisateurs qui sont les témoins de la condition homosexuelle en Egypte, en Tunisie ou encore à Cuba…

Quant au parrain de cette édition 2011, c’est le metteur en scène Pierre Laville qui a été choisi. La raison ? Son adaptation inédite du spectacle de Tony Kushner « A Gay Fantasia on National Themes » dont une représentation de la Compagnie Le Souffleur de Verre, « Angels in America », sera d’ailleurs donnée samedi soir à l’Opéra-Théâtre de Saint-Etienne.

Au programme, quatre jours de projections de courts et longs-métrages, de visite culturelle, de débats et de rencontres avec les réalisateurs, sans oublier la fameuse soirée disco du samedi soir au G-Club.

 

 

 

Le mariage gay de Castebany était une simulation

Wednesday, November 16th, 2011

Guillaume et Patrick se sont bel et bien dits OUI samedi devant le maire de Cabestany, dans les Pyrénées-Orientales. Mais le premier édile de la commune, Jean Vila, n’a en effet pu inscrire les nouveaux mariés sur les registres de l’état-civil. La raison : le saisissement par la justice, si tel avait été le cas, ce qui aurait invalidé une telle union.
Souvenez-vous il y a 7 ans déjà, quand Noël Mamère, maire de Bègles avait marié civilement le premier couple gay de l’histoire française, il n’avait pas fallu attendre longtemps avant que la justice n’annule l’union.

Mais alors pourquoi ce simulacre ? Tout simplement pour faire avancer la cause des gays qui luttent pour la reconnaissance de leur amour et de leur union. Tel était le but clairement annoncé des « nouveaux mariés », clamant fièrement « on se marie parce qu’on s’aime, mais c’est aussi un acte militant». Même motivation de la part du maire de Cabestany qui appelait la semaine dernière d’autres édiles à procéder à ce type de mariage. « Il y a des moments, il faut être hors-la-loi, avait-il annoncé. Je lance un appel à tous les maires pour qu’ils célèbrent des mariages gays, c’est un combat de société qu’il faut mener pour faire avancer le schmilblick ».

Une démarche citoyenne et politique perçue comme un beau symbole par les militants LGBT. En espérant que les élections de 2012 fassent évoluer les mentalités, mais surtout le droit français. Une éventualité à envisager plus sérieusement puisque le PS et Europe Ecologie/les Verts se sont déjà déclarés favorables au mariage gay.

E. B.

'; ?>