Archive for the ‘Non classé’ Category

Calcul de l’IMC et calcul de l’IMG

Tuesday, May 4th, 2010

Calcul de l’IMC

L’IMC, ou lndice de Masse Corporelle, permet d’évaluer, en toute objectivité, la corpulence d’une personne. Souffre-t-elle de surpoids, de maigreur, d’obésité, ou se trouve-t-elle dans la norme ?

calcul de l’imc

calcul de l’IMG

L’IMG, Indice de Masse Grasse, est un indice, exprimé en pourcentage, qui évalue la proportion de tissus adipeux, autrement dit la masse grasse, d’un adulte. L’IMG prend en considération le poids et la taille de la personne, son âge, ainsi que son sexe.

calcul de l’img

Les gays argentins célèbrent le premier mariage homo

Thursday, December 31st, 2009

drapeau-homoMême si l’homosexualité est de moins en moins réprimée en Amérique latine – le Nicaragua étant l’un des derniers pays à l’avoir dépénalisée en novembre 2007 – la légalité du mariage homo est loin d’être répandue. Le Parlement uruguayen a déjà passé le cap, en décembre 2007, en accordant les mêmes droits que le mariage à tout couple vivant en concubinage depuis au moins cinq ans. La semaine dernière, c’est la ville de Mexico qui permettait enfin aux homos de la ville de se marier.
C’est maintenant au tour de l’Argentine d’autoriser le mariage civil homo et le premier couple gay, Alex et José Maria, a enfin franchi le pas de la mairie à Ushuaia lundi, grâce à l’autorisation  gouverneur de la province de la Terre de Feu. Une grande  première pour l’Amérique latine, continent pourtant très catholique.
Mais, même si le mariage a bel et bien pu être célébré, une nouvelle bataille juridique risque de démarrer, visant son annulation. D’autant qu’une interdiction émise par un juge fédéral en novembre dernier empêchait le jeune couple de se marier. Les « anti-mariage gay » et l’Eglise catholique vont donc profiter de cette décision pour tenter de faire annuler le mariage.

Vers plus de reconnaissance des droits des gays en Amérique latine

Pionniers du continent, l’Uruguay et la Colombie légalisent déjà les unions civiles. L’Uruguay autorise même, depuis le mois d’août dernier, l’adoption d’enfants pour les gays et la possibilité pour les transsexuels de changer officiellement de prénom.
Dernière avancée notable, à Mexico, où la municipalité a donné le feu vert au mariage entre deux personnes du même sexe. Mais uniquement dans la capitale.
Le Brésil a lancé, en 2009, un plan pour les droits des homosexuels. Ce plan prévoit notamment la formation de fonctionnaires et de professeurs, le financement de défilés gays et l’élaboration d’un projet de loi punissant l’homophobie.
A Cuba, le Parlement envisage d’examiner un projet de loi légalisant les unions civiles et l’adoption.

E. B.

La transsexualité n’est plus considérée comme une maladie mentale

Wednesday, June 3rd, 2009

transexuelC’est ce qu’a annoncé la ministre française de la santé au lendemain de la journée internationale contre l’homophobie, qui était cette année consacrée à la transphobie.

Pour procéder à ce changement, Roselyne Bachelot vient de saisir la Haute Autorité de santé «afin de publier un décret déclassifiant la transsexualité des affections psychiatriques de longue durée», a-t-elle affirmé.

C’est donc un tournant politique majeur dans la reconnaissance de la transidentité, mais qui démontre tout de même le retard pris par la France dans ce domaine. Rappelons que nos voisins belges et espagnols ont d’ores et déjà adopté le dispositif permettant aux personnes transsexuelles d’obtenir facilement leur nouvel état civil.

Une avancée, mais il reste encore beaucoup à faire

Un signal fort adressé à l’ensemble de la communauté LGBT (« Lesbiennes, gays, bisexuels et transsexuels), qui réclamait depuis très longtemps cette déclassification.

Mais, le rapport de la Haute Autorité ne satisfait qu’en partie les revendications des associations. Des avancées jugées frileuses, qui ne respecte pas totalement le fondement du droit humain.

Les points de discorde restent nombreux et concernent principalement le changement d’état civil, l’hormonothérapie, le refus de prise en charge par les structures hospitalières ou encore le suivi des patients séropositifs.

Au-delà de cette mesure de déclassification, il reste encore beaucoup à faire pour que les transsexuels et les transgenres soient pleinement reconnus comme des citoyens à part entière.

E. B.

Si vous souhaitez, vous aussi, donner votre avis et participer à la consultation publique lancée par la Haute Autorité, rendez-vous sur le site http://consultation.has-sante.fr/transsexualisme/transsexualisme.htm

Salut les hommes !

Thursday, March 26th, 2009

gay

'; ?>