Evadez-vous avec le Roi de l’évasion

cinémaOn est mercredi, jour fatidique des sorties ciné. L’occasion pour nous de vous présenter un film. Cette semaine, nous avons choisi « Le Roi de l’évasion », une comédie dramatique française d’Alain Guiraudie.

Plus d’une heure et demie de détente. Un film qui sort des sentiers battus, un bon bol d’air pur, un film gai et gay, un véritable renouvellement dans le cinéma français. Voilà comment on pourrait définir ce film.
L’histoire ? Un scénario simple, basé sur la quête d’identité sexuelle d’un quadra. Mais c’est là que réside toute l’originalité de ce film. Le héros, Armand Lacourtade (Ludovic Berthillot), 43 ans, vendeur de matériel agricole, ne se réveille pas un beau matin en se découvrant homosexuel. Non, lui c’est tout le contraire : il ne supporte plus sa vie de gay célibataire et s’oriente progressivement vers une certaine hétérosexualité. Une prise de conscience qui sera renforcée par sa rencontre avec la jeune Curly (interprétée par Hafsia Herzi, découverte dans « La Graine et le Mulet »), avec qui il vivra des moments intenses. S’ensuit une fuite, à travers champs et forêts, pour se défaire de tous les carcans qui le bloquaient dans une vie où il ne se reconnaît plus.
Présenté à Cannes cette année, dans le cadre de la Quinzaine des Réalisateurs, « Le Roi de l’évasion » a obtenu  un franc succès. Le film aborde, et c’est son but l’homosexualité à la campagne et ne prend pas pour personnage principal un sexe symbole, digne des magazines de mode, mais un quadra rural et grassouillet.
N’hésitez plus et foncez dans les salles de ciné puisque le film vient tout juste de sortir sur grand écran !

E. B.

Fiche Technique
“Le roi de l’évasion”, sortie le 15 juillet
Comédie dramatique, réalisée par Alain Guiraudie
Avec Hafsia Herzi, Ludovic Berthillot, Luc Palun, Pascal Aubert, François Clavier, Bruno Valayer, Jean Toscan
Durée : 1h 37min.
Production : Les Films du Worso et Gladys Glover

Tags: , , , , ,

One Response to “Evadez-vous avec le Roi de l’évasion”

  1. Béber Says:

    Bon sang de bonsoir, quand prendrez-vous conscience qu’un “quadra rural et grassouillet” peut être un symbole de sexe ?
    Il l’est beaucoup plus à mes yeux, et aux yeux de beaucoup d’autres qu’on semble oublier dans un certain milieu homosexuel conventionnel, qu’un Matthew Bomer par exemple qui aurait tendance, lui, à me laisser indifférent. Pourtant il est classé comme sex-symbol gay.
    Je respecte ça, mais qu’on accepte aussi que le charmant Ludovic Berthillot puisse aussi être un sexe symbole lui aussi. Non, mais vous avez vu ses yeux, son sourire, ses formes solides, confortables et si sexy ?… Un vrai mec quoi !

Leave a Reply

'; ?>