Posts Tagged ‘coming-out’

Le coming-out de la semaine : Mika reconnaît son homosexualité !

Friday, August 10th, 2012

Tout le monde le pressentait, l’évoquait, mais rien n’était encore officiel. C’est désormais chose faite puisque Mika vient de faire son coming-out. Longtemps questionné sur son homosexualité, Mika se dérobait par des pirouettes. Aujourd’hui, à la veille de la sortie de son troisième album, « The origin of Love », la pop star anglo-libanaise, âgée de 28 ans, a répondu avec franchise à une interview au magazine américain Instinct, du tac au tac. « Si vous me demandez si je suis gay, je vous réponds oui. Est-ce que les chansons (de mon nouvel album) évoquent ma relation avec un homme ? Je réponds oui », a affirmé la star. «C’est uniquement à travers ma musique que j’ai trouvé la force d’assumer ma sexualité au-delà des simples paroles de mes chansons. C’est ma vraie vie», a-t-il ajouté.

Après le rappeur Franck Ocean et Diana King, c’est une nouvelle personnalité, respectée dans le monde de la musique, qui franchit le cap ces dernières semaines, espérant ainsi faire évoluer les mentalités.

E.B.

Le coming-out de la semaine : Diana King

Thursday, July 26th, 2012

Après les nombreuses rumeurs qui couraient sur son homosexualité, la chanteuse, interprète du tube Shy Guy dans les années 90, vient de publier sur son blog un post intitulé « YES !! I AM LESBIAN ».
« Mon nom est Diana Eugena King, plus connue sous le nom de Diana King, et mes fans m’appellent KingSinga. Je suis une… femme… mère… tante… Jamaïcaine… Américaine…artiste internationale…chanteuse… parmi tant d’autres choses, Oui, je suis une Lesbienne ».
A 42 ans, elle a enfin franchi le cap, se sentant désormais prête à livrer sa vérité. Exit la peur, l’heure est à la révélation. « Cette peur profonde que j’avais, en particulier que mon peuple jamaïcain me juge et ne m’accepte pas à cause de son homophobie a été pour moi un lourd fardeau », a-t-elle confié. Une crainte justifiée par la persécution que subissent des homosexuels en Jamaïque, passés à tabac, jetés en prison, violés ou tués. Leur crime : leur préférence sexuelle. En espérant que cet aveu fasse évoluer les mentalités.

Le coming-out de la semaine : Zachary Quinto

Tuesday, October 18th, 2011

Zachary Quinto, l’acteur qui incarne le célèbre Sylar dans la série Heroes, et qui a également incarné le personnage de Spock dans la dernière version de Star Trek au cinéma, vient de faire son coming-out.
L’acteur âgé de 34 ans, a fait cette annonce lors d’une interview donné au New York Magazine et a motivé sa décision après le suicide d’un jeune homosexuel américain la semaine dernière, à la suite des insultes constantes de ces camarades.
Sur son site internet, Zachary a posté une déclaration de quelques lignes où il prône un changement des mentalités et déclare vouloir apporter sa contribution à la lutte contre l’intolérance.

C’est LE coming-out de la semaine : celui de Ricky Martin

Thursday, April 1st, 2010

symbole-homme-homme1Et c’est le séduisant latino, lui-même, qui l’a annoncé sur son site web. Le fruit d’un « processus très intense » a-t-il déclaré, avant d’ajouter qu’il se sent désormais « libéré d’un poids, d’une vérité pesante ».
Mais cette déclaration n’a pas surpris grand monde dans la mesure où des rumeurs sur son homosexualité couraient depuis longtemps. C’est désormais officiel !
Père de jumeaux nés en 2008 d’une mère porteuse, Valentino et Matteo, ses deux fils semblent avoir joué un rôle déterminant dans cette révélation.
Autre élément déclencheur : sa volonté d’écrire, à 38 ans, ses Mémoires. « Des années de silence et de réflexion m’ont rendu plus fort et m’ont rappelé que la tolérance doit venir de l’intérieur. Aujourd’hui c’est mon jour, mon heure, mon moment, a-t-il déclaré sur son site. Aujourd’hui, j’accepte mon homosexualité comme un cadeau que m’a donné la vie. Je me sens béni d’être qui je suis ! Je suis fier de dire que je suis un homosexuel heureux », a-t-il précisé en guise de conclusion de cette confession.
L’interprète portoricain de « Un, dos, tres, Maria » est désormais un homme libéré d’un certain poids, fidèle à ce qu’il est et à ce qu’il désire. Un acte sincère et courageux qui, on l’espère, ne ternira en rien sa réputation et l’amour que lui témoignaient ses fans.

Et vous, que pensez-vous d’une telle déclaration ???

Le documentaire du jour : quand Canal + s’attaque à l’homophobie dans le sport

Monday, January 4th, 2010

mir-teleLe documentaire de Michel Royer, coproduit par Capa, dresse un état des lieux de l’homosexualité dans le sport. Un sujet qui reste encore tabou, même si de temps en temps, certains sportifs pro font leur coming-out. Dès 1999, Amélie Mauresmo révèle son homosexualité et tout dernièrement, c’est le rugbyman gallois Gareth Thomas qui a fait cette déclaration.
De banderoles homophobes aux déclarations tonitruantes de dirigeants sportifs, de Marcello Lippi, sélectionneur de l’équipe d’Italie, à Jean-Pierre Escalettes, président de la Fédération française de football, – qui vient de refuser de signer une charte contre l’homophobie, car, selon lui, « on fait plus de tort que de bien en essayant de trop en parler »-, la question est donc posée dans le docu : « Y a-t-il un problème entre le sport et les homos ? ».
Partant du principe que le sport participe à la construction des identités, Michel Royer présente son sujet d’un point de vue historique et sociétal, d’interviews en images d’archives.

Sports et homosexualités: c’est quoi le problème ? est diffusé ce soir (lundi 4 janvier), à 20 h 50 sur Canal +.

Le coming-out de la semaine : légende du rugby gallois, Gareth Thomas vient de révéler son homosexualité

Tuesday, December 22nd, 2009

symbole-homme-hommeAprès de nombreuses années de « honte et de solitude », Gareth Thomas, l’un des plus grands joueurs de rugby du Pays de Galles (100 sélections qui font de lui le joueur le plus capé de l’histoire du rugby gallois, 40 essais marqués et ancien capitaine de la sélection), a révélé son homosexualité samedi au quotidien britannique The Daily Mail. Une première dans le milieu du rugby professionnel, réputé pourtant très macho.
L’ancien arrière des lignes toulousaines vient enfin de se délivrer de son lourd secret, qu’il considérait comme « un nœud très serré dans (son) estomac et qui menaçait de céder à tous moments ».
Soulagé une première fois, après avoir confié son secret à son épouse Jemma et à l’entraîneur du Pays de Galles, qui l’avait assuré de son total soutien, Gareth Thomas, vient de faire un grand pas. Pour lui en premier lieu, mais aussi pour tous les sportifs, qu’ils soient amateurs ou professionnels, et qui n’osent toujours pas avouer leur homosexualité.
Aujourd’hui, exit l’appréhension d’une telle déclaration et place à une certaine fierté. « J’ai le sentiment d’avoir atteint quelque chose d’inimaginable dans le monde du rugby, et c’est d’être gay » reconnaît-t-il, avec un message fort : « montrer aux autres homosexuels que c’est possible de faire son coming-out ».
Gareth Thomas espère ainsi que ses confidences publiques serviront d’exemple, à briser ce tabou que subissent encore bon nombre de gay, tout en priant pour que « dans dix ans, ce ne soit plus un sujet tabou dans le sport et que les gens diront: et alors ? ».
Première satisfaction : ces révélations ont été très bien reçues dans le monde de l’Ovalie, qui assure à Gareth Thomas un très grand respect et tout leur soutien. Espérons maintenant que ces réactions positives se déplacent dans d’autres sports.
A bon entendeur, …

E. B.

« Mon incroyable fiancé gay » : quand TF1 surfe sur la vague homo

Thursday, July 30th, 2009

incoryable-fianceVous vous souvenez certainement de l’opulent Laurent Ournac et de sa belle. C’était il y a quatre ans dans l’émission télé de TF1 « Mon incroyable fiancé ».
Cette année, la première chaîne renouvelle l’expérience avec « Mon incroyable fiancé Gay », qui a commencé le 24 juillet dernier. Une grande différence puisque cette année, Christopher, le candidat, doit faire croire à sa famille et à son entourage qu’il est en réalité homosexuel. Une fois ce coming-out fait, il doit leur annoncer sa future union avec Eymeric, acteur de son état, qui pousse les clichés sur les gays à fond. Le but : empocher les 100 000 euros qui sont à la clé.
Pour aider la candidat dans la supercherie, la production lui octroie deux coachs gays, qui ne sont autre que d’anciens membres des Queers, du nom de l’émission de télé, qui passait également sur TF1 et dans laquelle quatre gays prodiguaient des conseils en tout genre à un couple.

Entre stéréotypes et appel à la tolérance

Un programme qui ne lésine pas sur les stéréotypes. On part faire du shopping entre gays, on adore le rose, on se croirait presque dans la cage aux folles. Cependant, ça a l’air de fonctionner puisque déjà deux épisodes, et l’audience explose. Dès la première diffusion, près de 3 millions de téléspectateurs curieux se sont massés devant leur poste. Un beau chiffre pour un programme de deuxième partie de soirée.widescreen television
De leur côté, les responsables de la chaîne affirment que cette émission a, certes, pour but de divertir, mais également de sensibiliser. Alors appel à la tolérance ou simple voyeurisme et coup marketing, les téléspectateurs pourront choisir. En tout cas, TF1 diffuse un bandeau en début de programme ayant pour message « L’histoire que nous allons vous raconter n’est pas seulement un divertissement, c’est aussi et surtout un message pour le droit à la différence (…) et au respect de l’autre ».
A bon entendeur…

E. B.

Et vous, que pensez-vous de cette émission ? N’hésitez pas à nous faire part de votre avis…

'; ?>