Posts Tagged ‘gays’

Le Rendez-vous du week-end : le Kiss-in contre l’homophobie

Friday, September 25th, 2009

coeur-mainAprès les Flashs Mob et les Street Kiss -souvenez-vous, ces bisous offerts dans la rue à tous les passants-, voici venu le temps de Kiss-In. Mais kezaco les Kiss-In ???
C’est tout simplement « Un attentat aux bisous kamikazes ! ». C’est son slogan. Un peu radical, je vous l’accorde, mais rassurez-vous la méthode se veut douce. Mais pas à n’importe qui. Ceux-ci s’adressent uniquement aux personnes de même sexe. Un but dénoncer l’homophobie. Un événement unique en France et qui se tient demain à Strasbourg. Le rendez-vous est pris demain place Kléber à 16 heures tapantes, précisent les organisateurs, qui s’interrogent. « Pourquoi le seul moment où l’on peut voir des homos s’embrasser dans la rue, ailleurs que dans Marais, c’est pendant la Gay Pride ? » L’affront sera lavé dès demain, à Strasbourg donc et dans une dizaine d’autres villes de l’Hexagone. Alors si vous vous baladez tranquillement et que vous apercevez l’événement, n’hésitez pas et faites de même !!!
Bon week-end !

Législation : bientôt les homos Uruguayens pourront adopter un enfant

Friday, August 28th, 2009

homo-main-dans-la-mainLa Chambre des députés de l’Uruguay a adopté hier, par 40 voix sur 53, un projet de loi autorisant l’adoption d’enfants par les couples homosexuels. La loi a, d’ores et déjà, été votée par les députés. Il ne manque plus que la validation du projet par les Sénateurs. Une simple formalité puisque ces derniers avaient déjà voté pour en première lecture.
Le collectif Moutons noirs, qui regroupe les gays, lesbiennes et transsexuels, n’a d’ailleurs pas attendu pour crier victoire devant le parlement. “Nous ressentons une joie profonde”, a déclaré à l’AFP l’un de ses membres Mauricio Coitino.

Une première en Amérique latine

L’Uruguay, pays plutôt conservateur et catholique, devient ainsi le premier pays latino-américain à légaliser l’adoption pour les gays. Une suite logique à l’autorisation, votée l’année dernière, des unions civiles entre homos, similaires à notre Pacs. Sans oublier la levée, en mai dernier, de l’interdiction pour les homos d’intégrer les écoles militaires, décidée par Tabare Vazquez, premier président de gauche de l’histoire du pays.
Dans cette région très pieuse, puisque l’Amérique latine compte plus de 500 millions de fidèles, cette décision a provoqué l’ire de l’Eglise catholique. L’archevêque de Montevideo, capitale de l’Uruguay, Nicolas Cotugno, a dénoncé un projet qui ne « respecte pas l’intérêt supérieur de l’enfant ».
En espérant que d’autres pays suivent maintenant l’exemple.

E. B.

'; ?>