Posts Tagged ‘homo’

Mariage et adoption gay : autorisés en 2013

Friday, June 29th, 2012

Le mariage gay sera effectif dès 2013 ! La promesse de campagne n°31 du candidat Hollande sera tenue par le président Hollande ! C’est ce qu’a annoncé aujourd’hui, la ministre déléguée à la Famille, Dominique Bertinotti, à la veille de la Marche des fiertés lesbiennes, gays, trans et bi qui se tiendra à Paris. D’ici la rentrée, le projet de loi sera présenté aux députés. Mais le gouvernement n’en reste pas là puisqu’il envisage également d’autoriser l’adoption pour les parents homosexuels.
Ainsi les personnes de même sexe auront les mêmes droits et les mêmes devoirs que les hétérosexuels.

Face aux difficultés

Cependant, le vote d’une telle loi n’est pas simple car il faut impérativement refondre le droit de la famille et éventuellement réformer la Constitution. “Il faut le temps de rédiger le texte et ce n’est pas rien. Cela touche notamment au Code civil. Il faudra consulter pour avis le Conseil supérieur de l’adoption, puis le Conseil d’Etat, avant de présenter le texte au Parlement », a tenu à préciser la ministre déléguée.
De leur côté, les associations hostiles au mariage gay s’organisent, avec à leur tête Christine Boutin, encore elle ! Celle qui s‘était déjà élevée contre le Pacs en 1998 évoque les droits de l’enfant pour « rentrer en résistance » et « aller jusqu’à l’incivilité ».

Du côté des Français, on constate une belle évolution des mentalités. Selon un sondage de BVA effectué en janvier dernier, les Français se déclarent favorable à 63% au mariage gay et à 56% à l’adoption d’enfants par les couples homos. En 2000, ils n’étaient que 48% pour le mariage gay 28% pour l’adoption.

E. B.

Homos d’ici et d’ailleurs : rendez-vous à Saint-Etienne

Tuesday, November 22nd, 2011

La 7ème édition du festival Face à Face, gay et lesbien de Saint-Etienne, s’ouvre jeudi avec le film « Notre Paradis » de Gael Morel, évoquant la prostitution d’un couple gay, et se clôturera dimanche soir par la remise des prix.

Une édition 2011 placée sous le thème « Homos d’ici et d’ailleurs ». Un thème qui s’est imposé de lui-même et qui fait suite notamment à la révolution du printemps arabe. Ainsi, de nombreux films inédits seront présentés afin de découvrir le travail engagé de réalisateurs qui sont les témoins de la condition homosexuelle en Egypte, en Tunisie ou encore à Cuba…

Quant au parrain de cette édition 2011, c’est le metteur en scène Pierre Laville qui a été choisi. La raison ? Son adaptation inédite du spectacle de Tony Kushner « A Gay Fantasia on National Themes » dont une représentation de la Compagnie Le Souffleur de Verre, « Angels in America », sera d’ailleurs donnée samedi soir à l’Opéra-Théâtre de Saint-Etienne.

Au programme, quatre jours de projections de courts et longs-métrages, de visite culturelle, de débats et de rencontres avec les réalisateurs, sans oublier la fameuse soirée disco du samedi soir au G-Club.

 

 

 

Le coming-out de la semaine : Zachary Quinto

Tuesday, October 18th, 2011

Zachary Quinto, l’acteur qui incarne le célèbre Sylar dans la série Heroes, et qui a également incarné le personnage de Spock dans la dernière version de Star Trek au cinéma, vient de faire son coming-out.
L’acteur âgé de 34 ans, a fait cette annonce lors d’une interview donné au New York Magazine et a motivé sa décision après le suicide d’un jeune homosexuel américain la semaine dernière, à la suite des insultes constantes de ces camarades.
Sur son site internet, Zachary a posté une déclaration de quelques lignes où il prône un changement des mentalités et déclare vouloir apporter sa contribution à la lutte contre l’intolérance.

L’aberration du jour : de l’homéopathie contre l’homosexualité !

Wednesday, June 22nd, 2011

L’hebdomadaire allemand « Der Spiegel » a enquêté sur un bien étrange fédération allemande, celle des médecins catholiques, qui par le biais de leur site internet, propose une solution à l’homosexualité.
A base d’homéopathie, de thérapie et de « Saintes Ecritures », les penchants homosexuels d’avant ne sont plus qu’un souvenir. Témoignage à l’appui d’un gay qui affirme avoir noté avec plaisir un changement et qui affirme que cela est tout à fait possible…
Cette fédération est dirigée par le Dr Gero Winkelmann, qui n’en est pas à son premier coup puisqu’il est également connu comme fervent opposant à l’avortement ainsi que de la dépénalisation de l’homosexualité.
Les réactions ne se sont pas fait attendre et les ligues LGBT allemandes ont dénoncé une « offre dangereuse qui instrumentalise les inquiétudes que peuvent avoir les jeunes bi et gay ou leurs parents. »

Carton rouge contre l’homophobie dans le football

Thursday, June 9th, 2011

La semaine dernière, une charte contre l’homophobie dans le football a été signée par la Mairie de Paris. Cette charte a pour but de lutter contre les discriminations et principalement d’homophobie dans ce milieu réputé très machiste, où les banderoles homophobes sont légions. Il est très rare que des stars du football fassent leur « coming out ». Récemment le capitaine de l’équipe nationale allemande de football, Philipp Lahm, officiant au Bayern de Munich, a déclaré déconseiller aux joueurs professionnels de révéler leur orientation sexuelle, s’exposant ainsi aux injures des autres joueurs. C’est dire si le sujet reste encore tabou. Pour célébrer cette charte, quelques joueurs ou personnages du monde footballistique se sont réunis pour une vidéo de sensibilisation. Parmi eux, Ludovic Giuly, Sonny Anderson, Louis Nicollin, ou encore Marc Planus qui déclarait à cette occasion “l’homophobie ne nous fera jamais gagner un match, un joueur homo, un joueur gay, peut-être”.
Une belle initiative qui, espérons-le, fera bouger les mentalités.

Un nouveau week-end de Kiss-in dès samedi : militons ensemble contre l’homophobie

Thursday, May 13th, 2010

couple-homo-hommeRégulièrement le fameux kiss-in s’empare des places françaises. En peu partout dans l’Hexagone, gay, lesbiennes et hétéros sont conviés à s’embrasser ouvertement.
A noter que le prochain Kiss-in a lieu ce week-end, à l’occasion de la journée mondiale contre l’homophobie du 17 mai, l’’IDAHO.

Des relents d’homophobie qui s’invitent au kiss-in

Mais ces effusions de tolérance et d’amour agacent de plus en plus les milieux catholiques extrémistes.
A Paris, le lieu du kiss-in du 14 février, initialement sur le parvis de Notre-Dame, a dû être déplacé place Saint-Michel. La raison : des centaines d’extrémistes catholiques les y attendaient de pied ferme. Quand quelques homos ont foulé le sol de Notre-Dame, un groupe de militants ultra les a assailli de coups. L’affaire est aujourd’hui devant la justice.
Ce week-end, c’est à Lyon que les homophobes ont décidé d’agir car ils refusent que le kiss-in se fasse devant la cathédrale Saint-Jean. L’association Lesbian & Gay Pride de Lyon a d’ores et déjà demandé à l’archevêque de Lyon, Monseigneur Barbarin, « de prendre toutes ses responsabilités et de rappeler à l’ordre ses brebis qui se seraient égarées ».

Des rassemblements français mais aussi internationaux

Pour que les rassemblements prévus ce week-end trouvent un large écho au sein de la population, voici la liste des villes organisants un kiss-in.
– à Amiens, samedi 15 mai à 16h, Place Gambetta
– à Avignon, samedi 15 mai à 18h, Place de l’Horloge
– à Bordeaux, dimanche 16 mai à 16h, devant les quinconces
– à Lille, samedi 15 mai à 18h, Grand Place
– à Lyon, samedi 15 mai à 19h30, Place Saint-Jean
– à Marseille, samedi 15 mai à 15h55, place Charles De Gaulle
– à Montpellier, samedi 15 mai à 15h45 devant Virgin Megastore – Les Halles Castellane.
– à Nancy, mercredi 19 mai à 17h place Stanislas.
– à Nice, lundi 17 mai à 19h, place Garibaldi
– à Orléans, samedi 15 mai à 14h, 15h et 16h, place du Martroi
– à Paris, dimanche 16 mai à 16h, au Trocadéro
– à Rennes, lundi 17 mai
– à Toulon, dimanche 16 mai à 16h place de la Liberté

homo-main-dans-la-mainMais les kiss-in s’exportent aussi à l’étranger : en Angleterre (Brighton, Glasgow, Londres, Plymouth), en Australie (Adelaïde, Brisbane, Canberra, Melbourne, Perth et Sydney), au Canada (Edmonton et Lethbridge), en Colombie (Bogota), en Allemagne (Berlin), en Israël (Tel-Aviv), en Italie (Bologne), en Nouvelle-Zélande (Auckland), au Pérou (Lima), au Portugal (Lisbonne, Porto), en Espagne (Madrid), en Suède (Stockholm), en Suisse (Genève, Lausanne), aux USA (Birmingham, Atlanta, Austin, Chicago, Portland, San Francisco, St Louis).

Pour plus d’info, rendez-vous sur le site officiel des kiss-in.

'; ?>