Posts Tagged ‘mariage gay’

Violences en marge d’une manifestation contre le mariage gay

Wednesday, November 21st, 2012

Ce week-end, des mobilisations en faveur du mariage gay étaient programmées dans de nombreuses villes françaises. Dans le même temps, des manifestations contre ce même projet de loi avaient également lieu.

Une confrontation idéologique qui n’a pas tardé à se transformer en confrontation physique. Des membres de l’Institut Civitas, des catholiques traditionalistes, s’en sont pris violemment aux militantes Femen, le mouvement féministe ukrainien, en scandant « Jeunesse nationaliste », le cri de ralliement d’un groupe d’extrême-droite. Seins nus et parées de coiffes de nonnes, certaines militantes ont été rouées de coups et traînées par terre. Des journalistes présents sur les lieux ont également été agressés, à l’image de la journaliste et essayiste Caroline Fourest, qui a d’ores et déjà porté plainte. Ironie de l’affaire, Civitas, par le biais de son président Alain Escada, a également l’intention de porter plainte pour « violences en réunion et avec armes » et « violences et voies de fait ».

Condamnation politique

Du côté des politiques, ces violences ont également fait réagir. La députée PS de l‘Hérault, Anne-Yvonne Le Dain a demandé la dissolution de l’association Civitas. Alors que Jacques Bompard, maire d’Orange et député du Vaucluse, fondateur de la Ligue du Sud, incrimine, lui, l’attitude des féministes qui auraient outragé les manifestants de Civitas. « Nues et vociférant devant les jeunes enfants avec des inscriptions christianophobes et ordurières ornant leur poitrine », a-t-il fait part dans un communiqué de presse. La porte-parole du gouvernement, Nadjat Vallaud-Belkacem a de son côté prévenu qu’il n’y aurait « aucune tolérance à l’égard des violences de l’extrême droite ».
Une rare violence pour ces femmes qui ne demandaient que le respect et l’égalité pour tous.

E. B.

Mariage gay : le projet de loi en route vers le Parlement

Monday, November 12th, 2012

Le premier pas est franchi ! Malgré les protestations de la droite ou des associations religieuses opposées au mariage gay, le projet de loi sur le mariage et l’adoption des couples homosexuels vient de passer brillamment le Conseil des ministres. Prochaine étape : sa soumission devant l’Assemblée nationale, fin janvier 2013. « Une étape importante vers l’égalité des droits, a affirmé la ministre déléguée à la famille, Dominique Bertinotti, en marge du Conseil des ministres. Le débat doit maintenant se poursuivre au travers des auditions que vont mener les parlementaires. Toutes les opinions peuvent être entendues à condition que le débat reste de qualité”, a-t-elle tenu à préciser.
Un nouvel article (art.143) sera donc intégré au Code civil: ” Le mariage est contracté par deux personnes de sexe différent ou de même sexe “.

Ce que prévoit le texte

Sans modifier le texte juridique actuel du mariage, ce projet de loi permet aux couples homosexuels de se marier et de bénéficier des mêmes droits et devoirs que les couples hétérosexuels.
Les couples gays et lesbiens pourront également adopter un enfant soit par adoption conjointe, même si cela risque d’être long et laborieux pour les couples homosexuels, soit par adoption des enfants du conjoint. Seul changement notable dans le texte : les mots de pères et mères seront remplacés par le terme de « parents », idem pour les mots « mari et femme », remplacés par « époux ».

Qu’en est-il de la procréation ?

Pour l’instant, rien dans le projet de loi n’aborde la question de la PMA (procréation médicalement assistée). Seuls les couples hétérosexuels infertiles, mariés ou en couple depuis au moins 2 ans, pourront bénéficier de la PMA. Mais le débat reste lancé et l’Assemblée nationale pourrait ajouter des amendements en faveur de la PMA, c’est en tout cas ce qu’ont annoncé des députés PS. Une solution pour les couples lesbiens, mais qui ne résout pas le problème de parentalité pour les couples d’hommes.
Quant à la GPA (gestation pour autrui), elle n’est pas du tout abordée et risque de ne pas l’être du tout. Le système de mère porteuse n’étant pas légal en France.

E. B.

Mariage et adoption gay : autorisés en 2013

Friday, June 29th, 2012

Le mariage gay sera effectif dès 2013 ! La promesse de campagne n°31 du candidat Hollande sera tenue par le président Hollande ! C’est ce qu’a annoncé aujourd’hui, la ministre déléguée à la Famille, Dominique Bertinotti, à la veille de la Marche des fiertés lesbiennes, gays, trans et bi qui se tiendra à Paris. D’ici la rentrée, le projet de loi sera présenté aux députés. Mais le gouvernement n’en reste pas là puisqu’il envisage également d’autoriser l’adoption pour les parents homosexuels.
Ainsi les personnes de même sexe auront les mêmes droits et les mêmes devoirs que les hétérosexuels.

Face aux difficultés

Cependant, le vote d’une telle loi n’est pas simple car il faut impérativement refondre le droit de la famille et éventuellement réformer la Constitution. “Il faut le temps de rédiger le texte et ce n’est pas rien. Cela touche notamment au Code civil. Il faudra consulter pour avis le Conseil supérieur de l’adoption, puis le Conseil d’Etat, avant de présenter le texte au Parlement », a tenu à préciser la ministre déléguée.
De leur côté, les associations hostiles au mariage gay s’organisent, avec à leur tête Christine Boutin, encore elle ! Celle qui s‘était déjà élevée contre le Pacs en 1998 évoque les droits de l’enfant pour « rentrer en résistance » et « aller jusqu’à l’incivilité ».

Du côté des Français, on constate une belle évolution des mentalités. Selon un sondage de BVA effectué en janvier dernier, les Français se déclarent favorable à 63% au mariage gay et à 56% à l’adoption d’enfants par les couples homos. En 2000, ils n’étaient que 48% pour le mariage gay 28% pour l’adoption.

E. B.

Le mariage gay de Castebany était une simulation

Wednesday, November 16th, 2011

Guillaume et Patrick se sont bel et bien dits OUI samedi devant le maire de Cabestany, dans les Pyrénées-Orientales. Mais le premier édile de la commune, Jean Vila, n’a en effet pu inscrire les nouveaux mariés sur les registres de l’état-civil. La raison : le saisissement par la justice, si tel avait été le cas, ce qui aurait invalidé une telle union.
Souvenez-vous il y a 7 ans déjà, quand Noël Mamère, maire de Bègles avait marié civilement le premier couple gay de l’histoire française, il n’avait pas fallu attendre longtemps avant que la justice n’annule l’union.

Mais alors pourquoi ce simulacre ? Tout simplement pour faire avancer la cause des gays qui luttent pour la reconnaissance de leur amour et de leur union. Tel était le but clairement annoncé des « nouveaux mariés », clamant fièrement « on se marie parce qu’on s’aime, mais c’est aussi un acte militant». Même motivation de la part du maire de Cabestany qui appelait la semaine dernière d’autres édiles à procéder à ce type de mariage. « Il y a des moments, il faut être hors-la-loi, avait-il annoncé. Je lance un appel à tous les maires pour qu’ils célèbrent des mariages gays, c’est un combat de société qu’il faut mener pour faire avancer le schmilblick ».

Une démarche citoyenne et politique perçue comme un beau symbole par les militants LGBT. En espérant que les élections de 2012 fassent évoluer les mentalités, mais surtout le droit français. Une éventualité à envisager plus sérieusement puisque le PS et Europe Ecologie/les Verts se sont déjà déclarés favorables au mariage gay.

E. B.

L’Irlande autorise le partenariat civil entre personnes du même sexe

Friday, May 27th, 2011

Bonne nouvelle pour la communauté LGBT d’Irlande, le mariage gay est enfin autorisé. Puni par la loi il y a encore vingt cinq ans, le pays a donc fait un grand pas en avant et accorde ainsi les mêmes droits aux homosexuels qu’aux hétérosexuels (droits fiscaux, retraites,…).
En revanche, l’Etat n’a pas tranché sur la question de l’adoption et des gardes d’enfants, il est toujours impossible pour un couple gay d’adopter ou d’avoir la garde de l’enfant en cas de décès du partenaire.

L’Argentine : premier pays sud-américain à autoriser le mariage gay

Monday, July 19th, 2010

symbole-homme-hommeL’Argentine est devenu jeudi dernier le premier pays sud-américain a autorisé le mariage homosexuel. Il ne restait plus que le vote très attendu du Sénat argentin, c’est désormais chose faite, avec 33 votes pour, 27 contre et 3 abstentions. Un débat houleux qui a duré plus de 14 heures, entre les promoteurs de la loi, aux premiers rangs desquels la présidente Cristina Kirchner, et les représentants de l’Eglise catholique, avec à sa tête le cardinal Jorge Bergoglio. Préalablement l’Assemblée nationale avait déjà voté en faveur d’une telle loi.
La loi de « matrimonio igualiario », de mariage égalitaire, permet donc à deux personnes de même sexe de contracter une union civile et reconnue.

Les mêmes droits que les hétéros

Parallèlement à cette union, les futurs mariés pourront également adopter des enfants et bénéficier des mêmes mesures sociales que les hétéros, à savoir la sécurité sociale, les héritages ou encore les congés parentaux.
Ville déjà très gay friendly, Buenos Aires, étant la première ville d’Amérique latine à voter, en 2003, une loi d’union civile pour couples du même sexe, elle pourrait bien devenir le nouvel Eldorado des homosexuels qui souhaitent se marier.
Rappelons qu’en Uruguay, la Chambre des députés a adopté en août dernier un projet de loi autorisant l’adoption d’enfants par les couples homosexuels. Auparavant, ce pays avait été le premier de la région à légaliser les unions civiles homosexuelles dès 2007.
Pourvu que ces dispositions se propagent dans les pays voisins…

E. B.

La phrase du jour : « Je me marierais quand les gays le pourront »

Thursday, August 13th, 2009

symbole-homme-hommeEt l’auteur de cette annonce est le très sexy Brad Pitt.
Répondant aux questions d’un journaliste américain du magazine Parade, sur un éventuel mariage avec sa compagne Angelina Jolie, le sex symbol a affirmé « Peut être que nous nous marierons quand ça sera légal pour tout le monde, quand les gays le pourront ». A bon entendeur…
Avant d’ajouter « Est-ce que ça m’ennuierait qu’un de mes enfants soit gay ? Pas le moins du monde. Je veux qu’ils soient épanouis, je veux leur apprendre à s’assumer tels qu’ils sont. »
Une déclaration qui s’ajoute à celles de nombreuses célébrités, dont Charlize Theron, qui militent en faveur de la légalisation du mariage homo.
Brad a encore une fois joué son rôle d’icône gay à la perfection.

'; ?>