Posts Tagged ‘tolérance’

Un nouveau week-end de Kiss-in dès samedi : militons ensemble contre l’homophobie

Thursday, May 13th, 2010

couple-homo-hommeRégulièrement le fameux kiss-in s’empare des places françaises. En peu partout dans l’Hexagone, gay, lesbiennes et hétéros sont conviés à s’embrasser ouvertement.
A noter que le prochain Kiss-in a lieu ce week-end, à l’occasion de la journée mondiale contre l’homophobie du 17 mai, l’’IDAHO.

Des relents d’homophobie qui s’invitent au kiss-in

Mais ces effusions de tolérance et d’amour agacent de plus en plus les milieux catholiques extrémistes.
A Paris, le lieu du kiss-in du 14 février, initialement sur le parvis de Notre-Dame, a dû être déplacé place Saint-Michel. La raison : des centaines d’extrémistes catholiques les y attendaient de pied ferme. Quand quelques homos ont foulé le sol de Notre-Dame, un groupe de militants ultra les a assailli de coups. L’affaire est aujourd’hui devant la justice.
Ce week-end, c’est à Lyon que les homophobes ont décidé d’agir car ils refusent que le kiss-in se fasse devant la cathédrale Saint-Jean. L’association Lesbian & Gay Pride de Lyon a d’ores et déjà demandé à l’archevêque de Lyon, Monseigneur Barbarin, « de prendre toutes ses responsabilités et de rappeler à l’ordre ses brebis qui se seraient égarées ».

Des rassemblements français mais aussi internationaux

Pour que les rassemblements prévus ce week-end trouvent un large écho au sein de la population, voici la liste des villes organisants un kiss-in.
– à Amiens, samedi 15 mai à 16h, Place Gambetta
– à Avignon, samedi 15 mai à 18h, Place de l’Horloge
– à Bordeaux, dimanche 16 mai à 16h, devant les quinconces
– à Lille, samedi 15 mai à 18h, Grand Place
– à Lyon, samedi 15 mai à 19h30, Place Saint-Jean
– à Marseille, samedi 15 mai à 15h55, place Charles De Gaulle
– à Montpellier, samedi 15 mai à 15h45 devant Virgin Megastore – Les Halles Castellane.
– à Nancy, mercredi 19 mai à 17h place Stanislas.
– à Nice, lundi 17 mai à 19h, place Garibaldi
– à Orléans, samedi 15 mai à 14h, 15h et 16h, place du Martroi
– à Paris, dimanche 16 mai à 16h, au Trocadéro
– à Rennes, lundi 17 mai
– à Toulon, dimanche 16 mai à 16h place de la Liberté

homo-main-dans-la-mainMais les kiss-in s’exportent aussi à l’étranger : en Angleterre (Brighton, Glasgow, Londres, Plymouth), en Australie (Adelaïde, Brisbane, Canberra, Melbourne, Perth et Sydney), au Canada (Edmonton et Lethbridge), en Colombie (Bogota), en Allemagne (Berlin), en Israël (Tel-Aviv), en Italie (Bologne), en Nouvelle-Zélande (Auckland), au Pérou (Lima), au Portugal (Lisbonne, Porto), en Espagne (Madrid), en Suède (Stockholm), en Suisse (Genève, Lausanne), aux USA (Birmingham, Atlanta, Austin, Chicago, Portland, San Francisco, St Louis).

Pour plus d’info, rendez-vous sur le site officiel des kiss-in.

Foot : l’AS Saint-Etienne entre en guerre l’homophobie

Wednesday, April 7th, 2010

logo-st-etienne2Quatrième club de foot de Ligue 1 à signer la Charte contre l’Homophobie, l’AS Saint-Etienne rejoint donc le rang dans la lutte contre l’homophobie. Après le PSG, l’AJ Auxerre et l’OGC Nice, les dirigeants des Verts entendent bien sensibiliser les acteurs du foot contre toutes formes de discriminations.
Une signature effectuée la semaine dernière et saluée par le Paris Foot Gay, fondateur de cette Charte, qui espère que d’autres clubs de Ligue 1 fassent de même et joignent « leurs forces pour combattre ce fléau au quotidien ». Idem pour la Fédération Française de Foot, qui ne s’est toujours pas exprimée dans cet appel à la tolérance et au dépassement des préjugés.
Seule la LFP (Ligue de Football Professionnel) a déjà pris position en signant la Charte, faisant de la France le quatrième pays Européen à reconnaître et à s’engager contre cette discrimination.
Quatre clubs sur 20, c’est un début, mais cela reste insuffisant.

6 points capitaux dans le respect des autrespfg-homophobie

La Charte, claire et directe, énonce ainsi six points que les clubs ou les instances du foot doivent s’engager à respecter.

  1. Prendre en compte et reconnaître de manière explicite l’homophobie en tant que discrimination
  2. Dénoncer et prendre les sanctions adéquates contre toute attitude homophobe
  3. Promouvoir la diversité dans le milieu du football et assurer la diffusion de messages sur la tolérance, le respect et la dignité
  4. Apporter aide et soutien aux joueurs, entraîneurs ou autres personnes évoluant dans le milieu du football qui pourraient être harcelés, insultés ou mis à l’écart en raison de leur orientation sexuelle
  5. Mettre en place un module éducatif sur la lutte contre les discriminations
  6. Veiller et réagir à chaque signe d’homophobie, et en référer régulièrement aux associations concernées.

E. B.

Pour consulter la Charte dans son intégralité, cliquez ici.

Quand un dessin animé sur l’homosexualité crée la polémique

Friday, March 12th, 2010

baiser-lune1C’est une véritable levée de boucliers qu’a provoqué un dessin animé, intitulé « Le Baiser de la Lune ». Destiné à être diffusé aux enfants des écoles primaires, le dessin animé raconte l’histoire de Félix, un poisson-chat, qui tombe amoureux de Léon, un poisson-lune. Une simple romance innocente et poétique. Ce n’est pas du tout l’avis des associations de lutte contre l’homoparentalité, ainsi que le parti chrétien-démocrate, par la voix de sa présidente, qui n’est autre que Christine Boutin, qui crient tous au scandale, au nom du respect de la famille traditionnelle, à savoir un père et une mère.

Le but : éveiller en douceur les consciences dès le plus jeune âge

Actuellement en cours de réalisation par Sébastien Watel, le film d’animation de 26 minutes devait être diffusé dans les classes de CM1 et CM2 afin de sensibiliser les enfants sur ce sujet délicat et leur apporter une vision moins stéréotypée des relations amoureuses. Un appel à la tolérance et à l’acceptation de la différence.
D’autant que ces dernières années, comme le rappelle Martine Billard, députée de Paris, des circulaires ont été envoyées aux chefs d’établissements en leur demandant d’être vigilant et ferme envers tout acte homophobe.

Marche arrière de l’éducation nationale

Un film d’animation destiné aux enfants de l’éducation nationale. C’est ce que pensait le réalisateur. Mais le ministère voyait la chose autrement dans la mesure où aucune demande officielle de partenariat n’avait été transmise. C’est désormais faite, il ne reste plus qu’au ministère de valider le projet. Mais au vu des nombres missives que reçoit le ministre Luc Châtel, en défaveur du film, quid de la décision finale !baiser22

Quand on sait que l’homophobie commence dès les cours d’école, un tel projet semblait indispensable pour éveiller les consciences en douceur, même vis-à-vis d’un jeune public. C’est dommage !

E. B.

Et vous, que pensez-vous du projet du « Baiser de la Lune » ?

Le Rendez-vous du week-end : le Kiss-in contre l’homophobie

Friday, September 25th, 2009

coeur-mainAprès les Flashs Mob et les Street Kiss -souvenez-vous, ces bisous offerts dans la rue à tous les passants-, voici venu le temps de Kiss-In. Mais kezaco les Kiss-In ???
C’est tout simplement « Un attentat aux bisous kamikazes ! ». C’est son slogan. Un peu radical, je vous l’accorde, mais rassurez-vous la méthode se veut douce. Mais pas à n’importe qui. Ceux-ci s’adressent uniquement aux personnes de même sexe. Un but dénoncer l’homophobie. Un événement unique en France et qui se tient demain à Strasbourg. Le rendez-vous est pris demain place Kléber à 16 heures tapantes, précisent les organisateurs, qui s’interrogent. « Pourquoi le seul moment où l’on peut voir des homos s’embrasser dans la rue, ailleurs que dans Marais, c’est pendant la Gay Pride ? » L’affront sera lavé dès demain, à Strasbourg donc et dans une dizaine d’autres villes de l’Hexagone. Alors si vous vous baladez tranquillement et que vous apercevez l’événement, n’hésitez pas et faites de même !!!
Bon week-end !

Harry Potter milite en faveur des gays

Tuesday, August 18th, 2009

drapeau-homoLe jeune Daniel Radcliffe vient en effet de signer un beau chèque à l’association Trevor Project, qui vient en aide aux jeunes gays qui ont des tendances suicidaires.
Scandalisé d’apprendre que le taux de suicides des gays et lesbiennes est quatre fois supérieur à celui des hétéros, le gentil sorcier a voulu leur venir en aide.
« Je suis très heureux d’apporter mon soutien au Trevor Project, une organisation qui sauve des vies […] Les jeunes doivent comprendre qu’ils ne sont pas seuls, et que leur vies sont importantes », a-t-il affirmé.
Une action qui ne fait qu’attiser les rumeurs qui courent sur la prétendue homosexualité de Daniel Radcliff, qui s’est plusieurs fois prononcé en faveur des gays. « Je trouve que c’est merveilleux. J’ai grandi entouré de gays. Certaines personnes s’imaginent que je le suis et je trouve ça génial ! Apparemment quelqu’un a dit que j’avais une tête de gay. Je ne sais même pas ce que c’est ! »
Un beau geste en tout cas pour Daniel Radcliff, tout juste âgé de 20 ans, qui, on l’espère, incitera les gens à œuvrer dans la voie de la tolérance et compréhension.

E. B.

'; ?>