Une Saint-Valentin placée sous le signe de la lutte contre l’homophobie

Perspective N¡18_FR

« Aimer simplement … Qu’on soit lesbienne, gay, bi, trans, hétéro… on est toujours différent quand on aime ». Voici le message de la nouvelle campagne d’affichage des associations de lutte contre l’homophobie et les discriminations sociales.
A destination des lycées et universités d’Ile de France, plus de 8 000  affiches seront ainsi collées dans les établissements et près de 10 000 flyers distribués à l’occasion de la Saint-Valentin.
Les associations de lutte contre l’homophobie ou étudiantes, au premier rang desquelles la fédération Moules-Frites, le Caélif, le Mag, la Mutuelle des étudiants et le réseau national Animafac, entendent ainsi faire passer un message percutant sur le droit à la différence.
Pour marquer le coup, les associations ont repris le fameux « Baiser de l’Hôtel de Ville » de Doisneau, avec le baiser d’un couple gay, celui d’un couple lesbien, et enfin d’un couple hétéro. « L’idée était de promouvoir l’égalité des couples, même dans la différence, et de lutter ainsi contre les discriminations sociales dont sont victimes les couples homos », tient à nous préciser Christian Job, du collectif Caélif.
Une campagne d’affichage est donc lancée, reste encore à trouver des volontaires pour la distribution des flyers. Si vous aussi, vous souhaitez participer à la campagne 2010, rien de plus simple : rendez-vous sur le site internet www.simplequestiondamour.org, où vous pourrez commander des affiches et des flyers pour les distribuer sur votre campus.
Et comme disait Paul Valéry, « Enrichissons-nous de nos différences mutuelles ».

E. B.

Pour plus d’informations :
www.caelif.fr
www.moules-frites.org
www.mag-paris.fr
www.animafac.net

Tags: , , ,

Leave a Reply

'; ?>